Antichambre de la Tribune et Tribune

Dans le coin à droite est exposée une statue du I siècle après J. C. représentant la personification de l’automne, avec les fruits de la terre contenus dans les plis de la robe. Le plafond est inspiré du Panthéon, comme beaucoup d’autres décorations à la romaine du palais, avec lesquelles le propriétaire a voulu célébrer  son amour pour l’antiquité.

Cet espace extraordinaire, conçu probablement par Giovanni Grimani lui-même, renfermait autrefois cent trente sculptures anciennes parmi les plus précieuses de la collection. La sculpture avec l’Enlèvement de Ganymède au centre de la salle remonte à la deuxième moitié du II siècle après J. C, réplique romaine d’un modèle hellénistique. En 1587 Giovanni fit don de sa collection à la République Sérénissime. Elle fut aménagée par l’architecte Vincenzo Scamozzi dans l’antichambre de la Libreria Marciana, en créant un des premiers musées publics en Europe. Aujourd’hui la plupart de la collection Grimani se trouve au Musée National d’Archéologie sur la Place Saint-Marc.

<< | >>