Salle à Foliage

La décoration spectaculaire du plafond est due à un artiste mystérieux, Camillo Mantovano, d’après une invention découlante de l’antiquité renouvée à travers le nouveau langage de la Renaissance.

Les oiseaux rapaces et les inscriptiones latines dans les lunettes sont des allusions à la persécution subie par Giovanni de la part de l’Inquisition, terminée avec l’absolution.

La cheminée et les portails sont realisés avec des marbres anciens très précieux provenants de la collection de la famille.

Les deux bustes, oeuvres de Ludovico Lombardo, représentent l’empereur Hadrien et sa femme Sabine (XVI s.).

<< | >>